(In)achevé

Le Propos

(In)achevé, raconte la longue et dure traversée d’un couple.  Des moments d’amour aux instants tristes, sans oublier l’ultime moment partagé : la rupture.
Elle et Lui, permettent à chaque individu de se reconnaître, ils nous emportent dans un tourbillon d’émotion. Ils partagent avec le public leurs doutes, leurs joies, leurs peines, leurs craintes, mais avant tout leur amour.

INACHEVE-0010

Note d’intention

Encore une pièce sur l’amour va-t-on dire ! Ecris sur l’amour m’a-t-on dit ! Qu’est-ce l’amour me suis-je dit. Honnêtement, encore aujourd’hui je n’ai pas la réponse. Et c’est pourquoi j’ai écrit (In)achevé. Loin de moi l’envie d’imposer un idéal d’amour ou encore de parler d’amour. Enlever la peur de la solitude à travers une pièce, voilà une idée qui me parle. J’avais envie de redonner espoir et foi au travers de la rupture. D’expliquer que malgré sentiment et effort, une relation peut ne pas marcher. Et que cela ne fait pas de nous de mauvaises personnes pour autant. Être en couple ne signifie pas que nous sommes des personnes idéales.
L’émotion, la douleur, la peine, l’attachement sont des états qui nous viennent naturellement quand nous nous séparons de l’être cher. Ce sont ces mêmes sentiments qu’on ressent à travers (In)achevé. Elle et Lui sont à la fin de leur relation, chaque minute, chaque seconde mais surtout chaque mot compte. Cette pièce ne laisse rien au hasard, tout est fait pour submerger le spectateur qui en sortira changé.

L’univers

L’amour évoque douleur, joie, rire, larme, mais aussi sensualité et corps. C’est sur le corps que  Zem-Zem a souhaité se pencher en premier. Le corps dans son évolution à travers les sentiments qu’il ressent. Tout passe par le corps des personnages. Le corps en mouvement est omniprésent, jusqu’à devenir une véritable chorégraphie dans certains passages. Très inspirée par Pina Bausch, Zem-Zem met en scène (In)achevé telle une chorégraphie contemporaine. Les mouvements du corps apportent une légèreté qui diffère face à un texte parfois dur.
Une rupture entremêlée de moments de bonheur, oblige les comédiens à changer d’émotion en quelques secondes. On entre alors dans de la performance d’acteur. Changer d’émotion, dans la voix, le regard, le visage, le corps en si peu de temps, tout en étant parfaitement sincère, relève d’un vrai travail de comédien.
Zem-Zem utilise aussi la musique pour transmettre des émotions.  C’est à Folo, auteur, compositeur qu’elle a fait appel pour écrire la chanson originale d’(In)achevé.

Comédiens : Zem-Zem et Maxime Couette
Mise en scène : Zem-Zem
Technique : Yoan Gauthier
Musique : « L’amour et la violence » de S. Tellier & « Inachevé » par Folo
De Zem-Zem et Ghislaine Bizot

Si vous souhaitez recevoir un dossier, merci d’adresser une demande à cie.azart@gmail.com

 

Publicités